once upon a time

Once Upon a Time: quand les princesses sont les vraies héroïnes

Qui n’a jamais rêvé d’être une princesse Disney ! De jolies robes, des bals, une voix enchanteresse, et le plus beau mec de tout le royaume fou amoureux de vous et qui brave les plus grands périls afin de vous sauver de votre noire destinée !!!

Tout ça avait l’air bien mignon quand on était des enfants, mais il faut avouer les filles qu’à présent, lorsqu’on regarde un bon vieux Disney, on a quand même à moitié envie de secouer les dites princesses pour qu’elles arrêtent d’être aussi gourdes !

arthur-sefriane-daquitaine

Je ne parle pas des nouvelles style Elsa ou Mérida, qui sont quand même un peu plus Bad Ass que Cendrillon et compagnie et qui ont enfin compris qu’elles n’avaient pas forcément besoin d’un prince charmant pour leur amener leur fin heureuse, mais qu’elles sont maîtres (maîtresses ?) de leur propre destin ! Et alors que la vague à la mode du féminisme a enfin atteint les studios Disney, la superbe série Once Upon a Time a poussé les choses un peu plus loin… Les princesses sont enfin des personnes normales, avec des côtés sombres et complexes dans leurs personnalités, mais surtout ce sont elles qui mènent la danse !

Tout commence avec Charmant (le prince) chevauchant sont fidèle destrier afin d’aller sauver sa belle Blanche Neige avec un baiser d’amour véritable, s’en suit leur magnifique mariage entourés de leurs dévoués sujets, affichant tous un sourire niait reflétant leur amour inconditionnel pour le nouveau couple royal ! Et là, quand on se dit que les scénaristes n’ont rien compris aux comptes de fées puisqu’ils ont commencé par l’éternel « furent heureux pour toujours et eurent beaucoup d’enfants », surgit tout à coup la magnifique Méchante Reine dans une tenue aussi superbe que diaboliquement sexy !

ONCE UPON A TIME - ABC's "Once Upon a Time" stars Lana Parrilla as Evil Queen/Regina. (ABC/KHAREN HILL)

 

J’ai tout de suite compris que ce serait l’un de mes personnages préférés (oui j’ai toujours eu un truc pour les méchants). Bref, elle leur annonce gentiment qu’elle a l’intention de « détruire leur bonheur et toutes les fins heureuses, même si c’est la dernière chose qu’elle fait » !!! Ooouuhh ça s’annonce bien !

S’ensuit l’apparition de l’héroïne présumée, Emma, qui a visiblement une sorte de boulot de justicière mais à Boston, dans la vraie vie quoi… Elle se retrouve ensuite seule dans son appartement à souffler de façon pathétique une bougie d’anniversaire sur un cupcake. So Sad !

emma-birthday

Et là MAGIE ! Henry, un petit bonhomme de 10 ans tout mignon surgit, lui annonce qu’elle est sa mère biologique et lui demande de le raccompagner chez lui dans une ville qui s’appelle « Storybrook » (traduction littérale : ruisseau d’histoires, mais cela rappelle surtout la traduction de « livre d’histoires »). Et bien sûr elle accepte !

Bon je ne vais pas vous raconter chaque épisode dans le détail car d’une on va éviter les spoilers et de deux c’est inutile car justement sur le chemin de Storybrook, Henry fait une grosse révélation à Emma qui pourrait servir de synopsis à la série : tous les habitants de sa ville sont en réalité des personnages du livre de contes de fées qu’il tient entre ses mains, et sont sous un maléfice qui d’une part les retient dans notre monde (non magique) et d’autre part a effacé leur mémoire . Mais en plus, cerise sur le gâteau Emma est en réalité la fille de Blanche Neige et du prince Charmant !!!! Et BON ANNIVERSAIRE bien sûr !

Du coup très vite on comprend que la Méchante Reine a jeté ce sort et que Emma va devoir tous les sauver !

Tout au long des 6 saisons, vous allez être transportés de contes en contes et découvrir comment les brillants scénaristes Edward Kitsis et Adam Horowitz ont su réinterpréter nos histoires préférées en leur apportant des twists souvent inattendus. De Blanche Neige à la Reine des neiges en passant par Peter Pan ou le docteur Frankenstein, vous vous rendrez compte que le méchant n’est pas toujours celui qu’on pense ! Mais surtout ils répondent enfin à la grande question: mais pourquoi les méchants sont-ils si diaboliques et en colère contre les héros ?!?! Comme on dit: il n’y a pas de fumée sans feu! En revanche, ce qui est sûr, c’est que ce fourbe de Tracassin/le Ténébreux (Rumplestiltskin) est toujours dans les coups fourrés pour le meilleur et pour le pire !

rumplestiltskin

N'oubliez pas de partagerShare on FacebookPin on PinterestTweet about this on TwitterShare on Google+